La Garde
FAUT QUE J'RENAISSE
- 2000 -



Faut que j'renaisse (4'11)
Faf Larage, Shurik'N / Faf Larage
Disponible sur La Garde


Paroles

Faut que j'renaisse fissa avant qu'on m'enterre trop vite je sais que ça
Va se faire de toute façon j'espère ne pas mordre à l'hameçon d'ici là
Même dans mon élément j'ouvre l'oeil prêt à l'action
Sinon je me retrouve sans cervelle la tête sous le cul du gazon
Je dois renaître à chaque page elles sont ma raison
D'être comme l'éveil pour le sage atomiser ma cage tel un songe
Libérer la rage en toile de fond pour pas le toucher trop vite
Je nage à contresens d'instinct esquive les naïfs dans le pétrin

Tel un Phoenix, renaître, pas que les cendres pourrissent
Rejeter les dés sans crainte de se mouiller
Lardé de problèmes en tout genre et au quotidien et
Personne ne voit rien, faut faire avec
Ta famille à dos ou ton boulot qui suit pas
La tune qui manque un handicap là pour les faibles
Seuls les fous ou les forts en réchappent et la chance
Se défile comme par hasard quand t'as le plus besoin d'aide
Attendre de toucher le fond ? Jeter l'éponge ? Nan
Faut se retourner le cerveau, combien ici sont indemne ?

Pas finir stupide, marcher dans le vide sans rien pour me guider
Même quand la route est risquée pas question de se planter
Faut que j'renaisse, faut faut que j'renaisse
A chaque hourra, chaque coup bas, chaque fois, chaque combat
Chaque seconde vécu jusqu'au trépas
Faut que j'renaisse, faut faut que j'renaisse

Je dois renaître à chaque feuille comme le soleil chaque matin
N'est pas Phoenix qui veut les téméraires y laisseront leurs gains
Heureux les saints que se remanient sans se ménager
Malins qui se démarquent des esprits enragés saccagés sur le côté!
Je dois renaître à chaque feuille comme le soleil chaque matin
N'est pas Phoenix qui veut les téméraires y laisseront leurs gains
Heureux les saints que se remanient sans se ménager
Malins qui se démarquent des esprits enragés saccagés sur le côté

Ouais alors s'il le faut faire un bout de chemin à ses côtés soit
Le doute ? Si on le maîtrise on le matte
Par l'acte, agir avant de faire le constat
De ses rides qu'on aurait pu faire ceci ou cela
Faut faut qu'je renaisse à chaque texte, à chaque pas et
"Faut faut qu'je renaisse toute façon j'ai pas le choix et! "
"Ouais comme le Phoenix quoi! et oui au moins tu apprécies la journée et pas de regrets à la fin!"
Sûr cest ce que je voudraisun soleil sous ma fenêtre
Un ciel sans tâches, inspiré, mon cahier
Retranscrit mes joies sur les pages tu le sais
Fuck les haineux aujourd'hui j'en chie pas pourquoi j'aurai pas
Le droit de dresser un flow sans failles sur un jour faste

Un jour sans facteur sans contrôle sans prise de tête où rien n'empiète sur l'humeur
Un jour sans rancoeur un jour sans rage au coeur
Un jour sans pressions un jour où tu sais que tu vas faire du bon son
Et parler de jours dont on ne parle pas assez les bons

C'est vrai rien ne va mieux mais quand y en a un j'en profite
Trop précieux pour passer à côté mec je suis pas stupide
Des jours comme ça, ouais j'veux des jours comme ça
C'est vrai rien ne va mieux
Trop précieux pour passer à côté mec
Des jours comme ça, ouais j'veux des jours comme ça

Seuls les fous n'en veulent pas de ses jours
Où tu te lèves en sachant que tu regretteras pas le détour
Moi ça me va et si j'ai pas autre chose à faire que ce que j'aime
Un privilège trop rare pour qu'on le laisse à la traîne
A l'agachon je guette ces jours et je me jette sans faire le difficile
Son, sofa, ma femme moi et là faut que tu te lèves tôt pour me faire bouger d'un cil
Rho docile la pression reste à l'écart
C'est le pied et j'entends bien le prendre à bras le corps

Un de ces jours laxistes, où l'orage se limite aux gimmicks
Insipides, au lyriciste que je suis c'est comme si on
M'inciterait à me retrouver, à oublier, à chérir le moment
C'est comme un sourire de M'man, un regard fier de P'pa
Un repas en famille où la bonne humeur va de soit
Avec Dalou dans la place, les conflits inexistants dans ces journées-là
Comme quand je vois ma Charlotte heureuse ça
Me réchauffe le coeur, genre le soleil rouge à huit heure du soir
Tu sais qu'on y a droit, maudit soit celui ou celle qui va
Me l'arracher, putain tu le sais c'est rare ces sensations
Quand j'écris et quand je rapperais ce texte je voudrais
Des claps et des sourires sincères frère
Que ces journées aient des reflets sur scène



Informations complémentaires

Réalisé par Faf Larage
Scratches : DJ Elyes
Enregistré par Eric "El Ricolo" Chevet au Studio La Cosca
Mixé par Philippe "Ténardier" Beneytout au Studio Zgen
Assistant : Philippe "Gavroche" Amir
Droits réservés / EMI Publishing France / Chroniques de Mars





> Mettre à jour la chanson [admin]
> Liste des chansons