Freeman feat. K.Rhyme Le Roi
CRACHER DU SANG
- 1999 -



Cracher du sang (4'25)
Freeman, K.Rhyme Le Roi / Akhenaton
Disponible sur L'palais de justice, Elle chienne


Paroles

Eh ! mec les sentiments n’existent plus les phrases satisfont plus
Les actes ont disparu dans l’milieu j’suis apparu
L’avantage on n’a pas vu venir, c’que je désire c’est pas écrit
C’que je vis m’a poussé à l’écrire, s’que je prône: l’pourri
Capte bien frèro les paroles s’envolent et l’écrit reste
La différence qui s’fait entre chaule et peste
Au sol c’qu’on déteste en l’air c’qu’on séquestre
La vérité en bas on l’a méritée avec ces saloperies d’test
Qu’on a hérité plus moins de vivre bien une vie sans
Crainte sans chien qui comprend nos vies mieux qu’nous
Même men mieux qu’nous même j’mène mon combat
Au quotidien pour ceux qu’j’aime au taudis vient
Faut pas avoir la femme si c’est les tiens j’crois pas d’ailleurs
On vient et ça se voit
Vois les mauvaises nouvelles chez nous tombent comme des flashs
C’est constant les joues s’arrachent on crache du sang
Sur phono j’publie constant c’que j’bâtis va en montant
Montrant l’plan d’réforme d’pas mal de cerveaux
Dans la merde faut qu’on l’entende plus d’patient chez l’doc
Y’a de plus en plus d’patient si y a des têtes pensantes
Vous ferez mieux de vous mettre au boulot
L’mal tente quand on à la tête sous l’eau
L’mal tente, bordel quoi faire, sur la pente on pense pas au ciel
Si je pouvais fuir, fuyant le néant
Néanmoins gamin on a chacun de nous une pierre
En prison est-ce ça nos liens une proie comme un
Bon anneau dans le silence accroche toi ou va te pendre
Y a que des loups autour des cendres

Refrain :
Freeman, rien à perdre
K.Rhyme le roi, rien à terre
Cracher du sang dans l’sombre la tête sous l’eau
De quoi on veut dépendre ? on n’y pense souvent pas
Pas d’bourreaux, souvent sourd haut placé, sûr, où s’placer ?
Où pas s’faire marcher d’sus ? on sue face aux fâchés
Freeman, rien à perdre
K.Rhyme le roi, rien à terre

Si les murs pouvaient parler, transpirer il s’en dirait des choses,
C’est vrai, sur leur battements de cœur serrés combien
Se sont laissé tomber à terre sous la terreur dans sa noirceur
Blessés, seuls ses yeux en pleurss, le jour, la nuit
Rien n’est simpliste les rues sont tristes ,sois réaliste
Ou reste bloqué crispé dans chaque regard une plaie
Comme si de rien était, sur ma piste pisté journaliste de presse
Messe pressée le cliché ma vie un bout de papier sans blé
D’amblé rien n’est marqué de ce je disais je le savais si
Vous savez messieurs, madame pour mes sœurs sur le macadam
Ne pousse pas de fleurs, seule la peur est pour les pauvres
derrière les Projecteurs j’ai pas de protecteur peut-être roi mais sans royaume
Livré autour de grôme où les pères chôment frère tombent stones,
mon trône un banc en béton bidon posé
Sur un décor que j’imagine au crayon sans mine
En prime j’ai pas de mine; écoute mes rimes
Cracher du sang si je pouvais fuir, fuiyons le néant

Cracher du sang dans l’sombre la tête sous l’eau
De quoi on veut dépendre on y pense souvent pas bourreaux
Souvent sourd haut placé sûr ou s’placer
Pour pas s’faire marcher d’sus on sue face aux fâchés

Sans s’cacher, fâché on l’est tous près à cracher
Tous lâché, lynchés pour certain pas mal d’vie on t’a gâché
Aussi c’est certain éviter des crochets
Pour éviter d’voir des clochets tous éteints
Autour on temporise bise pour ceux qu’ont pas d’pot
On autorise rien, au bord du gouffre on l’tente l’saut
Dans l'vide, vas-y maintenant cherche le guide, mec




> Mettre à jour la chanson [admin]
> Liste des chansons